Voiture présidentielle en feu : ce n’est pas une première au Sénégal

La limousine du Président Macky Sall n’est pas la première à prendre feu.  Dès qu’il a pris le pouvoir pour assurer l’intérim du Président Senghor, Abdou Diouf avait l’habitude d’aller accueillir son prédécesseur à chaque fois que celui ci revenait de France, malgré l’opposition de son entourage. Cet accueil a cessé le jour où au debut de l’année 1981, sa Mercedes a pris feu vers 18 heures à la place de l’indépendance alors qu’il venait d’accueillir à l’aéroport,  le Président Senghor qui était resté secrétaire général du P. S. après avoir démissionné de ses fonctions de Président de la République. L’ancien Président n’a du son salut qu’à la promptitude de ses gardes du corps qui l’ont extrait pour le mettre dans un autre véhicule du cortège qui était à moins de 500 m du palais. 

Le 15 janvier 2012, à deux mois de l’élection présidentielle, alors que le Président Wade devait se rendre à Fimela dans la région de Fatick, l’une de ses  voitures GMC que les Sénégalais appelaient 8×8 qui avait à bord quelques éléments de  la sécurité qui allaient en repérage, a pris feu sans dommage, après Samba Dia. 

C’est dire donc que ce n’est pas la première fois qu’une voiture présidentielle prend feu au Sénégal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
13 + 6 =