Seydou Guèye : « Un ministre, ce n’est pas une affaire de quartier, encore moins de… »

Désormais ex-secrétaire général du gouvernement, Seydou Guèye a officiellement cédé son fauteuil à Maxime Jean Simon Ndiaye. Au sortir de son tête-à-tête avec son successeur, il a tenu à remercier le chef de l’Etat: «Cette position, dont la finalité est de servir les Sénégalais, est une mission que le président de la République a bien voulu me confier, à deux reprises, au cours de son septennat. Je lui en suis très reconnaissant et lui renouvelle toute ma gratitude», souligne, l’ancien porte-parole du gouvernement.

Aujourd’hui, même si la Médina se retrouve sans ministre dans le 1er gouvernement de Macky II,  Seydou Guèye refuse de parler de sanction: «La Médina n’a pas été sanctionnée. Quand dans une commune, vous passez de 5 800 voix en 2012 à 15 650 voix en 2019, avec une nette victoire, je ne vois pas la sanction. Je suis d’accord avec les lignes que le président a indiquées. Un ministre, ce n’est pas une affaire de quartier, encore moins de commune: on est ministre de la République», martèle l’ex-secrétaire général du gouvernement.

Quant à ses missions futures, il souligne: «Je n’ai aucune idée des missions qui m’attendent. C’est le domaine du chef de l’Etat.»

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
24 ⁄ 12 =