Lettre à mon Cher Ami

Lettre à mon Cher Ami

Cher ami Omar Fall, voici presque trois ans que tu as quitté Bakka pour aller en France afin de pouvoir réaliser tes rêves. Mais, comme tu l’as laissé rien a changé à Bakka, les choses se sont même empirées avec le régime actuel.
Pauvreté, chômage, insécurité, système éducatif et sanitaire défectueux, démocratie piétinée, lois bafouées, justice partiale, voilà en résumé le triste quotidien des Bakkatois sans oublier les nombreux scandales à milliards qui éclaboussent certains collaborateurs du DODU y compris son petit frère germain.
Cher ami, ici à Bakka on voit tous les jours des gens mourir sans que les autorités ne prennent des mesures fortes pour éradiquer ou amoindrir les causes de décès.
Si on ne meurt pas à cause des accidents de la route ou de bavure policière, on meurt en prison électrocuté.
Cher ami, j’espère que tu es au courant du drame survenu sur l’axe Bignona ce week-end avec un bilan très lourd (5 morts, 65 blessés dont 35 toujours dans un état critique). Tu sais cette région ne dispose que d’un seul et unique centre de santé dont la capacité d’accueil est quasi nulle: il ne dispose pas de service de radiologie ni d’IRM. Ce qui fait office de « bloc opératoire » n’a jamais fonctionné depuis son ouverture parce que simplement l’État ne parvient pas à trouver un chirurgien à y affecter. Si on fait un diagnostic dans les autres régions y compris la capitale on aura des résultats analogues. Juste pour te dire à quel point notre système sanitaire est défectueux. Mais les autorités bakatois se pavanent et bombe le torse le fait que le navire Mercy Ship viendra au rescousse et fera 10 mois à Bakka.
Un autre accident est survenu sur l’axe Kaolack-Mbour avec 7 victimes. Il y a eu également un autre accident qui s’est produit sur l’axe Dagana avec trois morts. Ironie de l’histoire, c’est l’ambulance qui était chargé d’évacuer les blessés de l’accident du cortège du Ministre des transports qui est entré en collision avec une autre voiture 4×4.
Cher ami, ici à Bakka le triste spectacle de cette misère abjecte choque même ceux qui souffrent de cécité à fortiori ceux qui ont une vision saine. De même, y a plus de justice à Bakka. Les honnêtes citoyens sont emprisonnés comme c’est le cas du Doyen Adama Gaye dont sa place n’est pas la prison. Pendant ce temps les voleurs de nos maigres ressources vaquent tranquillement à leurs occupations. Quelle décadence!
Pour ton info cher ami, Khalifa Ababacar Sall l’otage politique a bouclé hier ses 900 jours à Rebeuss. Nonbstant tout cet opprobre et chantages, il garde toujours sa dignité et refuse de demander grâce au DODU. À mon humble avis, Khalifa est libre c’est plutôt le DODU qui doit se libérer au regard de cette injustice qu’il a fait subir à cet honnête citoyen. Mais, qu’il sache que la justice divine existe et tôt ou tard ils paieront tous leur traîtrise et leur bêtise politique.
Cher ami, j’espère que tu as écouté les révélations ahurissantes et choquantes du grand frère patriote Guy Marius Sagna sur les conditions de détention à Rebeuss. D’après le récit glaçant du frère Guy, Rebeusse est assimilable à l’enfer. Ceux qui y sont emprisonnés méritent un meilleur traitement. La dignité humaine est sacré. Hélas à Bakka ce qui compte le plus c’est le pouvoir, le prestige et les privilèges.
Cher ami, j’en suis sûr et certaine que tu es au courant du scandale à 10 milliards de dollars qui a défrayé la chronique et impliquant le petit frère du DODU. Mais il y a un autre scandale à milliards avec des montants stratosphériques: l’exploitation des fers du falémé. Les révélations ont été faites par le patriote Ousmane Sonko. Oui le terrible Oumsane Sonko comme toujours. Il est le plus grand cauchemars du DODU. On dirait qu’il est actuellement le seul opposant à Bakka. Les autres sont beaucoup plus préoccupés par le dialogue ou le monologue plutôt que la souffrance des Bakatois.
Cher ami, à Bakka, l’investisseur y est un seigneur. On lui signe des contrats mirobolants tout en compromettant les intérêts du peuple et des générations futures juste pour les amadouer.
Cher ami, les pluies tardent à Bakka et il est fort probable que les récoltes ne soient pas abondantes. Les bétails commencent même à mourir. Il faut une mesure d’urgence pour venir en aide les paysans.
Les « crimes » écologiques sont perpétrés tous les jours à Bakka. Mais ici tout ce qui est environnement on s’en fou royalement.
Et tu sais quoi cher ami, pendant que le peuple souffre le gouvernement est parti en vacance et le DODU se la coule dousse à Biarritz.
Ne me demande surtout pas pourquoi l’inertie des Bakatois? Pour ta gouverne, ils sont devenus masochistes et atone. Ils ne distinguent plus l’utile du futile et tant qu’ils ne se révolteront pas contre ces dirigeants véreux, ils seront toujours spoliés et exploités.
Cher ami, c’est une lapalissade de te dire que tu ne raconte plus ces difficultés depuisque tu as quitté Bakka. Tu sais nos dirigeants aiment copier le modèle institutionnel et politique de la France, mais ils ne copient jamais la bonne gouvernance, la politique sanitaire et sociale de la France. Nos piètres dirigeants savent dépenser de l’argent mais ils sont incapable de créer de richesses.
Cher ami, connaissant à quel point tu es sensible j’en suis sûr que tu es entrain de verser de chaude larmes en lisant ces lignes mossades décrivant cette souffrance inouïe des Bakatois. Moi je suis immunisé maintenant comme disent les wolofs »dama toul legui si mitit ak nakhar » ( je suis immunisé maintenant de la souffrance et de la douleur).
Cher ami, j’espère que tu recevras ma lettre. À bientôt.
Ton ami et frère Mouhamadou Bachir Kane.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
18 + 24 =