Hausse des prix : «Nous avons été surpris par cette nouvelle» (Ibrahima Mané, Unsas)

La hausse du prix du carburant, annoncée vendredi dernier par le gouvernement du Sénégal, anime les débats et irrite certains secteurs, notamment l’Unsas (Union nationale des syndicats autonomes). Le syndicaliste Ibrahima Mané dit être surpris par cette nouvelle et estime, pour sa part, que cette mesure «aura forcément un impact sur le reste des produits alimentaires».

«Nous avons été surpris par cette nouvelle et là, nous sommes dans une situation un peu difficile avec des négociations. Et on a vu que le patronat est en train de trainer les pieds sur ces questions. Donc, c’est dans ces conditions qu’on apprend subitement qu’on a appliqué une augmentation sur les produits hydrocarbures. 

C’est sûr qu’ils disent qu’il n’y aura pas d’impact sur les produits alimentaires, mais ça reste à voir. L’histoire a montré qu’au Sénégal, chaque fois qu’il y a une augmentation du prix des produits d’hydrocarbures, il y a forcément un impact sur le reste des produits alimentaires et ça pose problème», a-t-il fait savoir à Seneweb.

A en croire M. Mané, «les travailleurs sont en train d’étouffer. Et est-ce qu’on peut continuer, dans un pays ou les travailleurs ne peuvent pas s’en sortir à la fin du mois ?», s’interroge-t-il.

Selon lui, cette situation est inexplicable et ne peut pas continuer. «Nous sommes en train d’analyser la situation et y aura forcément une réunion de partage au sein du syndicat et certainement la bonne décision sera prise à partir de ce moment», conclut le syndicaliste.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
24 ⁄ 3 =