Club des investisseurs : Dr Abdourahmane Diouf interpelle Macky Sall

Baptême du feu du tout nouveau directeur exécutif du Club des investisseurs sénégalais (Cis), Dr Abdourahmane Diouf. Après sa prise de fonction ce lundi, l’ancien porte-parole du parti Rewmi a représenté le Cis à la concertation sur le contenu local. Le Dr Diouf a axé son discours sur la préférence nationale.

«Le protectionnisme économique, ce n’est pas la détestation des autres. C’est l’amour de soi, en matière économique. Vous êtes membres de l’Omc, vous êtes membres de l’Uemoa, ça veut dire que vous ne pouvez pas prendre des règles nationales individuelles discriminatoires. Mais il y a toujours des petites clauses, des niches de droit qui vous permettent de vous protéger», signale le directeur exécutif du Cis.

Mais il invite l’Etat à aller plus loin, pour booster le secteur privé national. «Monsieur le Président, à chaque fois que nous sommes forts dans un domaine d’activité, s’il vous plait, croisez les doigts, laissez le marché faire, laissez-nous prendre le maximum de marchés possible. Quand vous verrez de temps en temps que nous sommes moyens, agissez d’une seule main, essayez de nous protéger, faites en sorte que nos entreprises prennent le maximum de marchés. Mais, Monsieur le Président, quand nous sommes faibles, nous comptons sur le chef de l’Etat du Sénégal, qui doit avoir la capacité de dire : ‘’J’ai des industries naissantes, j’ai des problèmes de développement local, j’ai des problèmes de chômage, j’ai la latitude de protéger mon économie’’, en tenant compte de toutes les protections existantes».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
16 ⁄ 4 =