Cathédrale Notre Dame de Paris: Abbé Jacques Seck inconsolable

L’Eglise africaine a exprimé sa compassion sur l’incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris, qui a soulevé une vague d’émotions dans le monde. Ce drame est une catastrophe qui ne touche pas seulement les chrétiens, mais tous les croyants du monde, selon abbé Jacques Seck. Joint par iRadio, abbé Jacques Seck renseigne qu’une cathédrale regroupe un certain nombre de paroisses.

« La cathédrale de Paris, vous imaginez, la France qui a colonisé plusieurs pays africains comme le Sénégal, le Zaïre actuelle République démocratique du Congo, donc presque toute l’Afrique. Cette nouvelle a fait mal à tous les chrétiens. Parce que l’Eglise est une », indique l’homme d’église. « C’est pourquoi je dis que c’est un malheur, pour moi qui adore, que la maison de Dieu soit brûlée? Que ça soit à Hong Kong ou ailleurs. Même si c’est un chapelle qui brûle, ça me fait mal », regrette l’abbé Jacques Seck. Et d’ajouter: « Si on brûle une église à Jakarta, je suis concerné comme si c’était à Paris ou à Dakar. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
16 × 2 =