« Bbc a tenté de joindre Aliou Sall en vain »

La Bbc, qui a révélé des transactions « frauduleuses » entre Bp et Timis corporation à propos du pétrole et du gaz sénégalais, serait-elle allée à l’encontre de la déontologie journalistique en réalisant son enquête ? Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, ancien journaliste, mis en cause dans cette affaire, est convaincu que oui. Il reproche au média britannique de ne lui avoir pas donné la parole.

Faux, selon Demba Seydi, le coordonnateur de la coalition « Publiez ce que vous payez », qui confie avoir accueilli l’équipe de Bbc pour le reportage en question.

« Bbc a tenté par tous les moyens de joindre Aliou Sall, le ministère de l’Énergie d’alors et la société Petrosen sans succès », révèle-t-il sur le « Grand Plateau » de la sen TV.

« Les informations livrées par la journaliste d’investigation sont fiables et la méthodologie ne souffre d’aucune irrégularité », martèle Seydi, qui dit néanmoins avoir refusé d’intervenir dans le document télévisé parce que celui-ci est « exclusivement concentré sur la personne d’Aliou Sall ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
25 + 23 =