AL KHAYRI : Serigne Mboup CCBM prend une « niettel »

Ainsi, à compter de ce 19 Mai de l’AN 2019, Aissatou Aida Mbaye dite « Aicha » est devenue Mme Mboup.

À force de « creuser », il nous revient que la désormais Mme Mboup est de la lignée du vénéré Serigne Touba. Elle est la petite-fille de Serigne Dame Abdourahmane Mbacké surnommé Serigne Dame Atta ibn Serigne Ibrahim Mbacké Khadim Rassoul.

Fille de Issa Mbaye, sa maman Sokhna Maï Mbacké (ibn Seugn Dame Atta) a grandi sous la férule de Serigne Mbacké Sokhna Lô.

De nos informateurs, nous avons pu glaner que Mme Mboup, juriste de formation, « est très distinguée » à l’université du Sahel où elle est étudiante. Parallèlement, cette belle plante (pardon à M. Mboup) est en stage dans le cabinet d’un illustre avocat de la place (dont nous tairons délibérément le nom).

Prise et éprise par Serigne Mboup depuis leur première rencontre, elle a fini par accéder à la requête du magnat du secteur privé et non moins président de l’Union nationale des Chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture du Sénégal (Unccias).

Leral souhaite heureux ménage au désormais couple Mboup et plein de bouts de bois de Dieu pour paraphraser Sembène Ousmane.







Dakarposte.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
5 × 6 =